Abbayes de
Catalogne

Bénédictins

Monastère de Sant Pere d'Albanyà
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà Albanyà suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

Monastère fondé vers 820 avec l'intervention de Rampon, comte de Barcelone et Gérone. Son premier abbé fut Domnul, qui en 844 reçut la protection du roi Charles le Chauve, selon une préception obtenue à cette époque du roi des Francs. Ce document mentionnait aussi deux cellules monastiques attachées à Albanyà: Sant Miquel de la Cirera et Sant Romà de Casamor.

Sant Pere d'Albanyà
Sant Pere d'Albanyà


Carles el Calb
Charles le Chauve
Image de Wikimedia Commons

Sant Pere d'Albanyà
Sant Pere d'Albanyà


En dépit de son origine et ses possessions, le monastère est devenu très tôt une dépendance de Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech (Pyrénées-Orientales), selon une nouvelle préception du même roi Charles, de l'an 869. Sous la protection de Sainte-Marie d'Arles fut construite une nouvelle église monastique, qui a été consacrée en 957. Une bulle du pape Serge IV mentionne cet endroit comme une dépendance d'Arles. Depuis 1078, l'abbaye d'Arles et cette-ci d’Albanyà demeurèrent dépendantes de l'abbaye de Moissac (Tarn-et-Garonne). Cette maison d’Albanyà aurait été un monastère ou une cellule cénobitique de petites dimensions, on ignore quand elle perdit son activité monastique. L’an 1362 ce lieu est mentionné comme une simple église paroissiale.

Sant Pere d'Albanyà
Extérieur du chevet (2002)


Sant Pere d'Albanyà
Sant Pere d'Albanyà

Sant Pere d'Albanyà
Sant Pere d'Albanyà


Sant Pere d'Albanyà
Sant Pere d'Albanyà
Photo de Josep Salvany (1920)
Biblioteca de Catalunya

Sant Pere d'Albanyà
Plan schématique de l'église


Bibliographie:
- BADIA I HOMS, Joan (1990). Catalunya romànica. Vol. IX. L’Empordà II. Barcelona: Enciclopèdia Catalana
 

Situation:

De l’ancien monastère de Sant Pere d’Albanyà (1), nous voyons encore son église, maintenant la paroissiale du village


Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.