Abbayes de
Catalogne

Hospitaliers

Commanderie d'Avinyonet de Puigventós
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà Avinyonet de Puigventós suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

Les premières nouvelles sur l'existence du château d'Avinyó et de la seigneurie de ce nom, sont du XIIe siècle. Le château d’Avinyonet fut donné à l'ordre de l'Hôpital, qui vers l’an 1257 fonda ici une commanderie. Le premier commandeur d’Avinyó (ou Avinyonet) fut Gombau de Vallfort.

Avinyonet de Puigventós
Château d'Avinyonet


Avinyonet de Puigventós
Château d'Avinyonet

Avinyonet de Puigventós
Château d'Avinyonet


Après que l'Hôpital obtint les biens du Temple, cet établissement resta uni à l'ancienne commanderie des Templiers de Castelló d'Empúries (au moins depuis 1401). En 1469 la commanderie hospitalière de Sant Llorenç de les Arenes lui fut également annexée. Dès le XVIe siècle le lieu est tombé en déclin et le commandeur ne résidait plus à Avinyonet. La commanderie subsista jusqu'en 1804.

La chapelle était consacrée à saint Jean, elle fut entièrement reconstruite vers le XVIe ou XVIIe siècle et en 1907 fut convertie en hôtel de ville. L'église paroissiale de Sant Esteve, à coté du château, fut modifiée et fortifiée au XVe siècle, dans ce travail intervinrent les hospitaliers. Encore restent quelques murs du château de la commanderie, situé entre l'église de Sant Esteve et la chapelle de Sant Joan.
 

Avinyonet de Puigventós
Ancienne chapelle de Sant Joan


Avinyonet de Puigventós
Église paroissiale de Sant Esteve

Avinyonet de Puigventós
Église paroissiale de Sant Esteve


Bibliographie:
- BOLÓS I MASCLANS, Jordi (1990). Catalunya romànica. Vol. IX. L’Empordà. Barcelona: Enciclopèdia Catalana
- FUGUET SANS, Joan (2005). Templers i hospitalers. Vol. IV. Barcelona: Rafael Dalmau Editor
 

Situation:

Au centre d’Avinyonet de Puigventós (16)


Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.