Abbayes de
Catalogne

Templiers
Hospitaliers

Commanderie de Castelló d'Empúries
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà Castelló d'Empúries suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

La première référence écrite sur l'ordre du Temple à Castelló d’Empúries se trouve dans un don fait au profit de cette maison l’an 1168. À ce moment, les Templiers avaient déjà d'autres propriétés. Ce n’est qu'en 1217 qu’apparaît une commanderie située dans ce lieu, désigné sous le nom de la Puig de la Cavalleria ou Puig de la Milícia. Lorsque l'ordre fut éteint en 1312, cette maison maintenait une économie assainie. Depuis cette époque, le site fut remis aux hospitaliers. Vers l’an 1401 les maisons de Castelló d’Empúries et Avinyonet de Puigventós étaient unies, plus tard on les rassembla avec celles de Sant Llorenç des Arenes et Aiguaviva.

Au XVIIIe siècle, la commanderie de Castelló était en déclin, depuis le XIVe siècle elle était fortement endommagée et ses bâtiments, déjà dégradées, résultèrent abîmés pendant la Guerre des faucheurs et détruits en 1655 lors d’un siège. Cependant, à la fin du XVIIIe siècle elle fut encore reconstruite, mais au XIXe siècle subit à nouveau les effets de la guerre, cette fois avec celle de l'Indépendance, dont elle n'eut jamais récupérée. En 1825 mourut son dernier commandeur et ensuite devint une propriété particulière.

Comanda de Castelló d'Empúries
Maison au lieu de la commanderie


Bibliographie:
- PUJOL I CANELLES, Miquel (1984). Els Templers a l'Empordà. La Comanda del Temple de Castelló d'Empúries. Annals de l'Institut d'Estudis Empordanesos. Vol. 17
- PUJOL I CANELLES, Miquel (1995). La casa del Temple de Castelló d’Empúries. Annals de l'Institut d'Estudis Empordanesos. Vol. 28
- FUGUET SANS, Joan (2005). Templers i hospitalers. Vol. IV. Barcelona: Rafael Dalmau Ed
 

Situation:

L'ancienne commanderie des Templiers (11) était située au nord du centre historique de Castelló d’Empúries


Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.