Abbayes de
Catalogne

Bénédictines

Abbaye de Santa Maria de Vilanera
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà l'Escala suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

Abbaye de moniales bénédictines fondée en 1328 à la demande d’Arnau de Soler, archidiacre de Besalú. Son première abbesse fut Fresca de Soler, sœur du fondateur et prieure de Penardell. L’an 1362, lui fut intégré la communauté de Matella et Sant Joan de l'Erm, à son tour fusionnées, ce qui fournit des nouveaux revenus au monastère, en ce temps-là en décadence. Le 1386 ses bâtiments étaient en ruine à cause de la guerre et en 1396 les religieuses demandèrent son intégration avec le prieuré de Santa Maria de Penardell, ce qui n'a jamais été réalisé. Enfin en 1403 le pape Benoît XIII autorisa l'intégration de la communauté, alors formée par trois moniales, avec Sant Bartomeu de Peralada, de chanoinesses de Saint Augustin.

Santa Maria de Vilanera
Ruines de l'église abbatiale


Santa Maria de Vilanera
Ruines de l'église abbatiale

Santa Maria de Vilanera
Ruines de l'abbaye


Quelques ruines d'un mur de l'église sont conservées sur la butte. Plus proches du mas de Vilanera il y a des vestiges du monastère: quelques murs difficiles à identifier. Peut-être la même ferme, qui a une tour de défense, est construite sur des anciennes structures du monastère. Dans le même environnement, il y a un champ de silos utilisés au temps du monastère, bien qu’ils soient d'origine plus ancienne.

Santa Maria de Vilanera
Ruines de l'abbaye


Vilanera
Silos

Mas Vilanera
Le mas de Vilanera


Bibliographie:
- AGUSTÍ, Bibiana, i altres (2002). Excavacions arqueològiques a Vilanera (l’Escala, l’Alt Empordà). Sisenes jornades d’arqueologia de les comarques gironines. Sant Joan de les Abadesses
 

Situation:

De l'Escala vers Albons, à l'ouest. Le mas de Vilanera reste sur la gauche, un peu écarté de la route. Les vestiges du monastère (17) sont à proximité du mas


Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.