Abbayes de
Catalogne
Bénédictins Prieuré de Sainte-Marie du Col de Panissars
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà la Jonquera suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

Les ruines du prieuré de Saite-Marie de Panissars se trouvent au col du même nom, où passait l'ancienne voie romaine reliant la Gaule et Hispania en raccordant la voie Auguste et la voie Domitienne. Ces vestiges sont situés sur la ligne de frontière de telle sorte qu’ils son divisés entre les municipalités de Le Perthus et La Jonquera, la plupart dans la première commune. À la fin du XXe siècle les archéologues découvrirent ce lieu, où l’an 72 av JC le général Pompée le Grand leva le trophée connu par les historiens anciens mais jusque-là ils n’avaient pas localisé.

Panissars
Prieuré de Panissars


Panissars
Prieuré de Panissars, avec le fort de Bellegarde

Panissars
Ruines du prieuré


L’endroit de Panissars appartenait au 878 à l'abbaye de Sainte-Marie d'Arles, selon une préception de Louis II le Bègue. Une bulle du pape Serge IV (de l’an 1011) cite pour la première fois une église dédiée à Sainte-Marie, toujours attachée à l'abbaye d’Arles et fondée avec le soutien du comte Bernat Tallaferro de Besalú. Au cours du XIe siècle figurent des dons en faveur de l'église, qui à cette époque avait des fonctions hospitalières propres d’un important point de passage comme il était. En 1097 le pape a transféré la dépendance du prieuré, de l'abbaye de Sainte-Marie d'Arles à Santa Maria de Ripoll.

Panissars
Bernat Tallaferro représenté au tombeau de l'abbaye de Ripoll


Panissars
Prieuré de Panissars

Panissars
Porta de l'església. Al fons, una de les fites frontereres


Ce point stratégique a été le théâtre de la bataille du col de Panissars (1285) entre les troupes françaises de Philippe le Hardi et Pierre le Grand d’Aragon. Entre les XVIe et XVIIe siècles, cette maison était en déclin et resta affectée par le traité des Pyrénées qui situa ici la ligne frontalière. Il fut démoli en 1683 pour construire le fort de Bellegarde, très proche. Les ruines du prieuré bénédictin sont superposés au trophée de Pompée et la voie romaine sur laquelle fut construit ce monument.

Panissars
Plan schématique de Panissars
En blanc, le trophée romain


Panissars
Prieuré de Panissars. Le chevet

Panissars
Pierres de taille du trophée romain


Panissars
Prieuré de Panissars

Panissars
Pierre le Grand au Col de Panissars
Bartomeu Ribó, 1866
Image de Wikimedia Commons


Santa Maria del Coll de Panissars
L'abside de l'église, avant les fouilles
Photo d'Archéologia, mars 1981

Santa Maria del Coll de Panissars
Panissars, avant les fouilles
Photo d'Archéologia, mars 1981


Santa Maria del Coll de Panissars
Prieuré de Panissars (1908)

Panissars
Prieuré de Panissars


Bibliographie:
- BLANGY, Marie-Louise (1981). Notre-Dame de Panissars, prieuré oublié des Pyrénées Orientales. Archéologia Núm. 152. Dijon
- VIVAS I LLORENS, Eduard (1993). Panissars històric i monumental. Annals de l’IEE, Núm. 26. Figueres
- PONSICH, Pere (1996). Catalunya romànica. Vol. XXV. El Vallespir, el Capcir... Barcelona: Enciclopèdia Catalana
 

Situation:

Les vestiges de l'ancien prieuré de Panissars (22) se trouvent sur la ligne de frontière, au col de Panissars, à l'ouest du fort de Bellegarde. La plupart des murs sont en France. Le meilleur accès est par le côté français, au départ de Le Perthus.

Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.