Abbayes de
Catalogne
Chanoines augustins
Augustins / Dominicains
Chanoines augustins / Couvent de Sant Agustí
Couvent de Sant Domènec. El Roser de Peralada
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà Peralada suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

Le site occupé actuellement par le cloître de Sant Domènec servit autrefois à différents établissements conventuels. Bien que l'information soit confuse, on parle d’une communauté canoniale qui suivrait la Règle de saint Augustin établie à cette place, et qui fut responsable de la construction du cloître, entre les XIIe et XIIIe siècles. Cette abbaye aurait pu être fondée dans la seconde moitié du XIe siècle, et son église fut consacrée en 1123. Antoni Pladevall l’a considéré un monastère féminin attaché à Santa Maria de Vilabertran. Le cloître ne semble pas maintenir leur configuration initiale et possiblement a été reconstruit à un certain moment, même qu’il a été transporté sur ce site d'un autre emplacement. Cette maison canoniale aurait resté active jusqu'à sa dissolution en date non précisée.

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


L’an 1578, le site aurait été remis aux dominicains, ceux qui l’ont gardé jusqu'à le désamortissement et son sécularisation. Selon J. Massot, le 1541 les Augustins fondèrent ici le couvent de Sant Agustí, qui quittèrent en 1578 en raison de son déclin, le renoncement a été officialisé par le frère Gregorio de Ayala, provincial de l'ordre. C’est alors que Francesc Dalmau I de Rocabertí donna la maison aux Prêcheurs. Quand ils l’ont quitté à cause de le désamortissement, le site a été transformé en hôpital et caserne, a été aussi utilisé par des militaires au XXe siècle, pendant la Guerre civile espagnole. À cause du mauvais état du bâtiment conventuel, celui-ci a été démoli et maintenant uniquement reste debout le cloître.

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec


Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec (1912)
D'une photo stéréoscopique de Josep Salvany
Biblioteca de Catalunya

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec (1912)
D'une photo stéréoscopique de Josep Salvany
Biblioteca de Catalunya


 

Sant Domènec de Peralada
Le cloître de Sant Domènec (1923)
D'une photo stéréoscopique de Rossend Flaquer
Arxiu Fotogràfic Centre Excursionista de Catalunya

 

Bibliographie:
- MASSOT, Joseph (1699). Compendio historial de los hermitaños de nuestro padre san Agustín, del Principado de Cataluña. Barcelona: Imp. Juan Jolis
- DIAGO, Francisco (1599). Historia de la provincia de Aragón de la orden de predicadores. Barcelona
- BARRAQUER Y ROVIRALTA, Cayetano (1906). Las casas de religiosos en Cataluña durante el primer tercio del siglo XIX. Barcelona: Imp. Fco. J. Altés
- PLADEVALL, Antoni (1970). Els monestirs catalans. Barcelona: Ed. Destino
- CANAL I MORELL, Jordi (1986). Els capitells del claustre romànic de Sant Domènec de Peralada. Annals de l'Institut d'Estudis Empordanesos. Vol. 19
 

Situation:

Le cloître de Sant Domènec (31) est au centre de Peralada

Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.