Abbayes de
Catalogne

Bénédictines

Prieuré de Santa Margarida du Prat de Roses
< antérieur Accueil Catalogne Alt Empordà Roses suivant >
català - castellano
chercher contact facebook

Alt Empordà

C’est un monastère de bénédictines fondé en 1225 à l’abri de l’abbaye masculine de Santa Maria de Roses et au lieu d'une église qui existait déjà en 953. La maison fut touchée par une inondation le 1330 et pour se récupérer des dommages les moniales furent autorisées à demander l'aumône. En raison de l'isolement de l'endroit où il était établie, en 1389 la communauté fut déplacée à Castelló d'Empúries, où les religieuses prirent soin de l'hôpital attaché à la chapelle de la Magdalena jusqu'au 1396, date à laquelle elles déménagèrent intra-muros, à la chapelle de Sant Marc.

Au cours du XVe siècle passait une période de déclin et n'était plus qu’une petite communauté où les religieuses vivaient en dehors de la maison. En 1447, au cours d’une visite épiscopale, ne vivait là que la prieure et une religieuse. De ce fait, l’an 1461, ses revenus ont été unis à Sant Daniel de Girona et l'établissement disparut, bien qu’une religieuse de Sant Daniel détenait le titre de prieure de Santa Margarida. Au XVIIe siècle, était encore conservée l'église de Prat de Roses, qui maintenant est perdue, un nouveau quartier de la ville conserve toujours le nom de Santa Margarida.

 

Roses
Roses


Bibliographie:
- BADIA I HOMS, Joan (1989). Catalunya romànica. Vol. VIII. L’Empordà I. Barcelona: Enciclopèdia Catalana
- MARQUÈS, Josep M. (1996). Set cenobis femenins de l’Empordà. Estudis del Baix Empordà. Vol. 15. Sant Feliu de Guíxols: Publicacions de l’Institut d’Estudis del Baix Empordà
- GIRONELLA I DELGÀ, Anna (2010). El monestir de Sant Daniel. Girona: Ajuntament de Girona
 

Situation:

Le monastère a disparu dans le quartier actuel de Santa Margarida (41), à Roses

 

Baldiri B. - Mai 2015
(*) Le texte de cette page est une traduction mécanique corrigée de l'original en catalan. Merci de votre compréhension et coopération pour une éventuelle amélioration.

Les liens sont dirigés vers des pages en catalan (ou espagnol) lorsqu'il n'existe pas de traduction française.